martedì 4 marzo 2008

AIUTIAMO LA BETANCOURT

SUL BLOG DELLA MIA AMICA CARAMELLA FONDENTE HO TROVATO UN'INIZIATIVA MOLTO IMPORTANTE A CUI HO ADERITO E CHE VI PROPONGO.SI TRATTA DI UNA PETIZIONE PER SALVARE LA EX CANDIDATA ALLE PREDISDENZIALI IN COLOMBIA INGRID BETANCOURT,DA 6 ANNI PRIGIONIERA DELLE FARC,LE FORZE ARMATE RIVOLUZIONARIE COLOMBIANE.CON LEI SI TROVANO ANCHE ALTRI OSTAGGI,4 SONO STATI LIBERATI IL 26 FEBBRAIO ED HANNO DATO L'ALLARME SULLE SUE CONDIZIONI DI SALUTE.E' MOLTO AMMALATA,SE NN POTRA'ESSERE CURATA MORIRA',E PER ESSERE CURATA DEVE ESSERE LIBERATA,OVVIO.LA TENGONO LEGATA AD UNA CATENA,PENSATE.SECONDO GLI OSTAGGI,SAREBBE AFFETTA DA EPATITE B.QUESTI GLI APPELLI DEI FIGLI AL PRESIDENTE COLOMBIANO,AFFINCHE' INTERCEDA X SALVARLA:"I figli Melanine e Lorenzo preoccupatissimi hanno lanciato nuovi appelli al presidente colombiano Uribe affinché “agisca subito ed accetti coraggiosamente di discutere le condizioni di un accordo umanitario”
Sempre Melanie, ha dichiarato alla radio francese Rtl: “Sono disperata. So che mia madre è viva ma mi chiedo: per quanto tempo ancora?”"
NOI,POSSIAMO ADERIRE ALLA PETIZIONE,UN APPELLO DISPERATO E DI SPERANZA,L'INDIRIZZO E' QUESTO:
http://www.agirpouringrid.com/
http://www.agirpouringrid.com/base/article.php3?id_article=74
INGRID BETANCOURT HA SEMPRE COMBATTUTO CONTRO IL NARCOTRAFFICO,CHE APPOGGIA UNA GUERRIGLIA CHE DICE DI LOTTARE X LA LIBERTA' ,MA NEI FATTI NASCONDE IL NARCOTRAFFICO,DAL QUALE E 'ALIMENTATA,APPUNTO,E RAPISCE LA GENTE FACENDONE UN'INDUSTRIA,CONTRO LA CORRUZIONE IMPERANTE NEL SUO PAESE E LA MANCANZA DI LIBERTA'.RAPENDOLA,L'HANNO FERMATA,ED ANCHE ORA CHE E' COSI' MALATA NN HANNO NESSUNA PIETA' DI LEI.AIUTIAMOLA!
PASSATE PAROLA,CI TENGO!
QUESTO E' IL TESTO DELLA PETIZIONE:

PETITION POUR LA LIBERTE DES OTAGESPLUS DE 6 ANS SANS INGRID
Monsieur le Président de la République Française, Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat du monde entier, Mesdames et Messieurs les députés européens, nous vous demandons de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour favoriser la mise en place d’accords humanitaires en Colombie, seule issue envisageable pour la libération des otages.
Nous remettons notre espoir entre vos mains.
Proclamation de Yolanda Pulecio, mère d’Ingrid Betancourt
Le 23 février 2007, Ingrid Betancourt était privée de liberté depuis 5 ans, c’est à dire 1 825 jours, 43 800 heures ou encore 2 610 000 minutes, sans pouvoir agir pour son propre compte ni prendre ses propres décisions. Sa tragédie est à l’image de ce que vivent plus de 3000 séquestrés en Colombie.
Y avez-vous songé plus d’une minute ?
Ingrid incarne une femme qui s’affronte avec détermination et grandeur aux maux de la société colombienne. Sa lutte contre la corruption et pour la transparence des services publiques a mis plusieurs fois sa vie en péril ; son engagement permanent l’a poussée à être candidate à la Présidence de la République. Son enlèvement, le 23 février 2002, s’est produit au beau milieu de la campagne présidentielle, alors qu’elle se rendait auprès de ses partisans à San Vicente du Caguan en zone démilitarisée, peu de temps après la rupture de dialogue entre le gouvernement et les FARC.
La Vie sans Liberté est une vie sans dignité. La séquestration crée des lésions profondes dans la vie et la dignité des personnes. Aucune cause ne la justifie ; il est absurde d’invoquer un révolution supposée rendre sa dignité à un peuple, si elle s’appuie sur l’enlèvement de milliers de personnes. Lorsqu’ils ont enlevé Ingrid ils ont écourté sa campagne politique, ils lui ont enlevé sa liberté et, avec elle, sa dignité de vie. Aujourd’hui, Ingrid est devenue le symbole de la lutte pour la liberté de milliers de personnes en Colombie et à travers le monde.
Le supplice de la séquestration est une douloureuse expression de la dégradation de la guerre.Seul un accord érigeant les limites humanitaires au conflit armé que connaît la Colombie depuis 40 ans pourra mettre fin à ces séquestrations. Des milliers de personnes ont été aussi victimes d’autres violences : disparitions forcées, déplacements, perte d’êtres chers ou pire, perte de la vie.
Tout acte de violence commis par un acteur armé contre une population civile désarmée est inacceptable et condamnable quelles que soient ces pratiques arbitraires, et quels que soient les auteurs.
Au milieu du conflit armé en Colombie, il existe des enlèvements crapuleux et des enlèvements politiques comme ceux d’Ingrid, de soldats, de parlementaires et de gouverneurs. Les séquestrations politiques sont les plus longues ; certains soldats et policiers connaissent ces conditions infâmantes depuis plus de 8 années. Le Gouvernement a le devoir de chercher une solution urgente à cette situation.
A l’heure actuelle aucune des deux parties ne souhaitent la libération des otages. Ni la guérilla qui les considèrent comme butin de guerre, ni le gouvernement qui juge toute négociation comme étant un acte de faiblesse. Rendre la liberté et la vie à ces personnes est la meilleure manière de démontrer la solidité des institutions colombiennes. Il est urgent qu’un accord humanitaire mette définitivement fin à cette pratique inhumaine de la séquestration.
Nous conjurons le Gouvernement Colombien de ne pas tenter de sauvetage « à feu et à sang » ; les séquestrés ont droit à la vie et la vie est le premier droit de toute nation.
Il est besoin de volonté et décision politique pour trouver une solution qui ne s’applique pas au détriment de l’Etat et des institutions ; plusieurs expériences dans le monde l’ont ainsi démontré.
Parce que “la Vie n’est pas une force pour la violence, mais pour la Liberté” Hannah Arendt
Déclaration universelle des Droits de l’Homme
Article 1° : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
Article 3° : Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

6 commenti:

caramella-fondente ha detto...

Ciao Simona....un saluto, un bacio e un abbraccio....mi lasci la tua e mail?

rudyguevara ha detto...

ciao,carissima.ricambio tutto.la mia mail è:rudyguevara1973@yahoo.it

Anonimo ha detto...

SI! PROVIAMO ALMENO
E,CHE IL PEGGIOR MALE DEL MONDO L'"INDIFFERENZA" NON ABBIA MAI AD INFILARSI NEL NOSTRO CUORE COME NELLA NOSTRA TESTA! Bianca2007

rudyguevara ha detto...

BRAVA BIANCA,E' QUELLO IL NOSTRO SPIRITO:NN MOLLARE MAI,ANCHE QUANDO LA META SEMBRA IRRAGGIUNGIBILE!

Franca ha detto...

Ogni tentativo di liberarla pare sia stato sempre sabotato da Uribe (ma che strano!) e gli Usa, ovviamente stanno sempre dalla parte giusta!

rudyguevara ha detto...

FRANCA,PURTROPPO SI SA CHE QUESTI SEQUESTRI NON SONO FRUTTO DI UNA MANICA DI SBANDATI,MA CHE SONO DECISI DALL'ALTO.LEI DAVA FASTIDIO,E GLI USA,CHE TANTO STRAPARLANO DI DITTATURE,DI DIFESA DELLA DEMOCRAZIA,NE HANNO DI MORTI SULLA COSCIENZA.PER QUESTO E' IMPORTANTE CHE TUTTI,ANCHE E SOPRATTUTTO LA GENTE COMUNE,SI COALIZZI E FACCIA SENTIRE LA PROPRIA VOCE.